Blog déco, maison et travaux

Reprendre le basket-ball après une blessure au genou et plusieurs mois d’arrêt

Il y a quelques mois, je me suis blessé en pratiquant l’un de mes sports préférés : le basket-ball. C’était la première fois que je me faisais aussi mal et cela s’est traduit par trois mois d’arrêt. Ne plus jouer fût un calvaire pour moi car j’avais l’habitude de m’entraîner deux fois par semaine avec mon équipe. De même, nous participions régulièrement à des tournois. Mais je n’avais pas le choix, si je voulais pouvoir rejouer, je devais me reposer. Aujourd’hui, je peux enfin retourner sur le terrain mais à deux conditions : changer de chaussures et porter une genouillère. Si je ne suis pas ces conseils de mon médecin et de mon entraîneur, je risque de me blesser une seconde fois.

La genouillère, l’équipement indispensable !

Alors, croyez-moi, j’ai bien l’intention de suivre leurs conseils ! D’ailleurs, hier, j’ai reçu les accessoires que j’avais commandés il y a quelques jours sur une boutique en ligne (accessible via ce lien). Parmi eux, outre une nouvelle tenue (la mienne commençait à devenir vieille), il y avait donc deux genouillères et des chaussures de basket à tige haute que j’ai choisi dans ce catalogue. Pour les protections, une seule aurait suffi puisque je dois en mettre seulement à mon genou blessé. Mais, je préfère en avoir une seconde d’avance, dans mon sac de sport. On ne sait jamais, si un jour je perds la première ou si je l’oublie quelque part. De même, je devais acheter une nouvelle paire de chaussures car la semelle des miennes était un peu abîmée et cela a sans doute eu des conséquences sur les causes de ma blessure.

Aller à son rythme et en douceur

Après trois mois d’arrêt, je dois faire attention et me ménager. Pour commencer, je vais me limiter à un entraînement par semaine, le temps de retrouver mon rythme. Je ne forcerai pas, je porterai tout le temps ma genouillère et à la moindre douleur, je ferai une pause. L’objectif est de pouvoir rejouer à mon ancien niveau et non de me blesser. En revanche, je vous avoue que j’ai hâte d’essayer mes nouvelles chaussures de basket. Il s’agit d’un modèle sorti récemment, avec une semelle qui amortit bien les chocs. La tige est plus haute que mon ancienne paire, mais au moins, ma cheville sera parfaitement maintenue.

Laisser une réponse

*